La question existencielle du samedi 17 août 2013 : Annal

Exposé des faits :

Coquillette aime tellement les docteurs qu’on en a vu plusieurs. Le dernier en date a été en vrais coup de cœur, compétant, à l’écoute, doux, un cul de ouf et patient.

Lors de notre dernier rencard rendez-vous, il m’a remis un document sur le développement des enfants de 12 à 18 mois.

Je vous laisse lire :

La question :

J’ai des doutes sur lui maintenant !

Etant donnée que Coquillette ne goutera pas au plaisir anal avant ses 18 ans et qu’elle ne nous imitera pas a se sujet ! Mon médecin est-il un obsédé sexuel ? Ou une pine en outil bureautique ? A-t-il une double personnalité ?

Aidez-moi !

 

Tu as jusqu’au 2 septembre, parce que je me barre en vacances !

 

Melle B,

Analyste

Publicités

La question existencielle du samedi 16 février 2013 : Couille en quoi ?

Exposé des faits :

Il y a quelque temps, une amie annonce sur facebook la naissance de sa fille après avoir eu un petit garçon, dans les commentaires de félicitations, un a attiré mon attention, il disait (en gros)(je le cherche mais FB c’est le bordel et on y trouve plus rien) :

Félicitation, ton chéri à des couilles en or.

Nous pouvons donc déduire, qu’avoir un garçon puis une fille fait qu’un homme à des couilles en or. Si c’est l’inverse (oui c’est moins bien) l’homme doit avoir des couilles en argent et si tu as que des garçons ou que des filles, tu as des couilles en bronze.

La question :

Si tu arrives pas à avoir d’enfant, tu as des couilles en quoi ?

Tu as au moins 2 jours, c’est super dur (en général)(c’est plus pratique pour faire des gosses !

Melle B,

Turlupinée

La question existentielle du samedi 22 decembre : pourquoi le B ?

Exposé des faits :

Je sais pas si tu as remarqué mais mon petit nom sur le wouéb c’est Melle B ! Et ouai, Melle B c’est moi ! Tu as aussi remarqué que Mr B a aussi un B mais le sien n’a rien à voir avec le mien, lui c’est pour blaireau !!! (nan il m’a rien fait ce con)(hormis me laisser moisir en nuissette pendant qu’il jouais à FIFA)

La question :

Cet exposé des faits était plus que court, je sais ! Ma question est la suivante, pourquoi Melle B ?

Allez fait travailler ton cerveau, tu as 2 heures ! (il n’y a rien a gagner mais tu peux me soudoyer un peu quand même à coup de Melle B comme Belle, Brillante…)

Melle B,

fière de son gros Boule

La question existentielle du samedi 8 decembre : mon veau-père (oui encore)

Exposé des faits :

On est vendredi matin, mon beau-père frappe (oui, j’ai un beau père)(oui, ça fait chier les beau-père)(non, tu ne peux pas t’en débarraser définitivement)(oui, même si tu en as très très envie tu finis en prison sinon)(oui, c’est chiant, le beau-père comme la prison)(je sais pas si je préfère pas la prison quand même) donc je disait mon veau-père frappe à la porte pour la 5 fois de la semaine (si si tu a bien lu 5), je suis en train de me foutre de la merde partout de changer la couche de Coquillette et je cris : 2 minutes je change la couche ! Il a pas du m’entendre, il re-frappe 3 fois ! Voilà j’ai fini ma besogne mais veau-papa est parti (tant mieux). Le téléphone sonne, c’est beau papa qui me dit qu’il vient de venir et que j’ai pas ouvert (oui je sais) et qui demande pourquoi (parce que j’en ai marre de voir ta gueule) parce que j’était occupé beau-papa. Il veut savoir si Coquillette a sortie sa dent (c’est l’événement du siècle)(que dit-je de la décénnie), non elle est pas sortie ! Réponse : je vais venir vérifier moi même !

La question :

L’exposé des faits était long mais la question est simple : Mon veau-père ne me fait pas confiance ou est-il juste le plus gros relou de la planète ?

Tu as 5 minutes telement que c’est trop facile !!!!

Melle B,

en prison ! (désolé j’ai pas su me retenir)

La question existentielle du samedi 24 novembre : la fille de qui ?

Exposé des faits :

Mini Melle B joue tranquillement dans son parc/lit/transat.

Mr B : C’est la fifille chérie à son papa, gouzi gouza et mots débiles qu’on utilisent avec les enfants.

Mini Melle B hurle dans son lit parce qu’elle ne veut pas dormir, il est 23h.

Mr B : Pourquoi elle hurle comme ça TA FILLE !!!!

 

La question :

Pourquoi  Mini Melle B devient-elle uniquement ma fille quand elle fait chier des siennes ?

Tu as 2 heures comme d’hab’ !

Melle B

Mère de sa fille

La question existentielle du samedi 10 novembre : le parapluie

Exposé des faits :

Moment intime avec Monsieur B (on regarde maison à vendre sur M6).

Melle B charmeuse : Chéri (amadouament) pourquoi moi nous les femmes, je te fait ont vous fait des gateries plus souvent que vous nous en faites ?

Mr B : Au putain j’ai oublié d’ouvrir mon parapluie, il est tout mouillé et il va moisir !

Mr B sort du lit en trombe, va trafiquer des trucs de parapluie, Melle B fait la gueule, elle est refroidie et tout le contraire du parapluie !

La question :

Mr B a-t-il feinté ou y avait-il vraiement un risque pour le parapluie ?

Tu as 2 heures !

 

Melle B

Frustrée, séche et moisi quand même !

La question existentielle du samedi 27 octobre : Ouaf ouaf B

Exposé des faits :

Ouaf ouaf B est tranquillement installée sur le dossier du canapé, elle largue une grosse caisse qui pue (tu as de la chance de pas avoir la fonction olfactive sur ton PC ou ton Macje te déteste) et se barre ne pouvant supporter l’odeur de son propre pet. Elle se retrouve donc couchée devant la porte d’entrée sur le carrelage froid.

La question :

Pourquoi ne va t-elle pas péter devant la porte d’entrée sur le carrelage froid pour revenir s’installer tranquillement sur son notre canapé ?

Tu as 2 heures !

Melle B
Asphyxiée