Le test produit du jeudi 20 décembre : le babycook (avec un cadeau !)

(Bonjour toi qui vient là juste pour gagner un babycook, tu peux t’en aller, c’est pas un babycook qu’il y a à gagner)
 

Le babycook, comme son nom l’indique si tu speak un peu l’english (i speak english a little bit) (surtout les bites en fait), sert à faire à manger à ton baby !

Moi j’ai celui-ci :

(pas assorti à ma cuisine)(l’horreur quoi !)

J’ai un peu décidé de me la jouer bobo pétard bio et dreadlocks quand Coquillette à commencer à manger, j’achète des légumes frais au marcher le dimanche matin (mais que pour elle, les légumes c’est un peu beaucoup dégeulasse) et je fais moi-même ses purées (quand j’ai le temps et que j’oublie pas). Nous avons donc investis comme une majorité de nos « con »disciples de parents dans le babycook de Beaba.

Le babycook en fonction de l’âge de ton nain cuit à la vapeur, décongèle et mixe soit en soupe, soit en purée, soit avec des petits morceaux, c’est toi qui décide !

Dans l’ensemble, je suis super satisfaite de mon achat, il cuit vite, en un tour de main c’est mixer et il est facile à nettoyer.

Il est petit et on peut l’amener partout mais c’est aussi pour moi, son principal inconvénient. Quand l’enfant mange une portion de 200g, inutile de penser préparer plusieurs portions à mettre au congèle au mieux tu en fais 2…. Mais Beaba, a pris note de ses remarques et a récemment sorti 2 nouveaux babycook.

Le babycook solo :

parfait pour ma cuisine cette petite couleur (Béaba si tu m’entends)

Avec ce babycook, on passe de 600ml à un bol de 1100ml et un panier de 800ml. Il remplit les mêmes fonctions que les babycook original. Et si il est plus compact il est en revanche plus haut.

Et le babycool Duo :

parfait pour ma cuisine aussi (Beaba si tu me ré-entends)

Comme le babycook solo, la cuve fait 1100 ml et le panier 800ml mais multiplier par 2. On peut préparer 2 repas salé/sucré ou plusieurs portion à congeler ! Mais là du coup moins pratique a trimballer partout !

Bon Béaba, comme je suis pas chiante et exigente comme meuf, tu peux m’offrir les 2 !

Il existe également pleins d’accessoires/compléments pour les babycook, les portions en silicone, les livres, la babypote, les babyportions, les boules saveur et …

celui pour original

le pasta rice cooker qui permet de cuire dans le babycook, les pâtes, riz, lentille, semoule, etc…

Comme tu es plutôt sage en ce moment, ma Coquillette a décidé de t’offrir le pasta rice coocker violet pour cuire les coquillettes de ton nain ! (Et aussi parce que sa mère est une bille de la puériculture et elle n’a pas acheté celui pour babycook original et JETER son ticket de caisse)(et comme toutes ses amies sont déjà mamans depuis longtemps (PMA ne connait que moi)(et toi)(et toi aussi) elles sont déjà équipées)(alors autant vous gâtez) (fin des parenthèse).

Ceux pour solo et duo

Pour jouer :

Tu me dis en commentaire le pourquoi du comment que tu le veux ce pasta rice coocker, où n’importe quel autre connerie qui me fera rire (un je participe ne me fait pas rire, sache le) ! Si tu partages sur ton Facebook ou ton Twitter, tu n’auras pas de chance supplémentaire mais tu me feras bien plaisir.

Tu peux aussi être mon ami pour la vie sur Facebook.

Tu as jusqu’au 31 décembre pour jouer, je tirerai au sort le gagnant et le contacterai par mail. Il sera également annoncé ici en édit.

Good luck ! (mais tu peux jouer même si tu t’appel pas Luck)

Il ne me manquais que ça !

Depuis ça, je n’avais pas eu d’entretien, peu d’offres et moins de motivation… Puis, il y a 15 jours, une offre dans mon domaine, le salaire n’est pas fantastique, c’est à 1h de transport en commun mais je réponds. Ça fait 1 an et demi que je ne travaille pas, il est temps de se bouger !

Je suis convoquée pour un entretien, c’était lundi, j’y suis allé le cœur léger après avoir passé un week-end fabuleux avec ma mère et ma sœur. Un dimanche entre frangine chez Mickey, ça fatigue mais ça fait du bien.

17 H : Je suis à l’heure, je patiente sur un canapé, il y a des cartons partout de marques que je connais.

17h10 : La dame qui m’a appelé pour l’entretien me fait entrer dans son bureau et s’absente quelques minutes. Elle a cet accent du sud-ouest que j’aime tant. Elle est douce et souriante, moi aussi. Je suis détendu, je plaisante et je me vends comme jamais. J’ai réponse à tout, je me sens bien, les mots coulent sans que je réfléchisse.

17h30 : Le patron nous rejoins, il est comme moi, il mange bien, je me sens à l’aise, il me poser des questions, m’explique ce qu’il attend de la personne qu’il va recruter. C’est de moi qu’il parle, je le sais et je lui fais savoir.

18h : C’est fini, ils ont d’autres personnes à voir, on se rappelle vendredi.

Vendredi c’est aujourd’hui et aujourd’hui, je vais dire adieu à Pôle qui m’emploi pas ! Enfin pas aujourd’hui aujourd’hui mais bientôt ! Ma roue aurait-elle définitivement tourné ?

Chéri c’est quand que tu m’épousailles ?

Le test produit du jeudi 22 novembre : La Loola

Loola, tu pourrais penser que c’est le prénom bizarre d’un enfant de star (ça l’est peut-être)(je sais pas je côtoie pas trop de stars)(à part moi bien sûr) mais non c’est juste ma poussette, signé l’éléphant qui se fait appeler bébé confort, je suis pas certaine qu’un éléphant soit super confort pour un bébé mais passons…

La nacelle :

Le cosy :

La poussette :

;

Alors commençons par le commencement du début : la nacelle.

Elle a l’air bien confortable, j’ai eu plus d’une fois envie de virer Coquillette pour prendre sa place ! C’est elle qui m’empêche de dormir la nuit et c’est quand même elle qui a le droit de pioncer tranquillou bilou milou dans la bagnole, en promenade et puis le reste de la journée c’est dégelasse ça la vie des bébés.

Equipé d’un kit auto, nous nous en sommes servies pour les premiers voyages en voiture en Bretagne et les sorties chez les potes.

Sur un long trajet : Le nain dors dans sa nacelle pendant que toi tu dors aussi tiens compagnie à ton mari/conjoint/mec/plan cul qui conduit. Au bout de 4 heures environ, le nain se réveil, tu lui colle le bib dans le bec, il boit, il fait son rot, tu le recouche et c’est repartie. Youpi on est arrivé, le nain n’a même pas braillé (et moi j’ai toi tu as roupillé) !

Chez les potes : Comme tu peux même t’en servir pour que bébé dorme les premières nuits (pas besoin ici car nous avions ça), ton nain s’endors dedans pendant que son père boit et que sa mère râle ses parents profite agréablement de leur soirée. Puis de retour à la maison, le nain fini sa nuit tranquillement dans sa nacelle, pendant que papa dégueule et que maman nettoie ses parents dorment aussi.

La nacelle peut normalement s’utiliser jusqu’au 6 mois de l’enfant mais bon à 4 mois Coquillette arrivais quasiment au bout, nous sommes alors passé au cosy.

C’est bizarre mais quand elle est dans le Cosy, je n’ai jamais eu envie de la virer pour prendre sa place. Elle a toujours eu l’air serré dans son cosy qui est sensé s’utiliser jusqu’à 13 k. Elle fait 8kg600 à 7 mois et est dans un siège auto (que j’aime d’amour je t’en parle bientôt). Le cosy c’est sympa parce que tu le sors de la voiture pour le clipser sur la poussette ou pour rentrer chez toi sans avoir à réveiller ton nain qui dort (c’est la règle n°1 d’avis de maman). Nous avons en plus acheté la base pour être sûr qu’elle soit toujours bien accroché dans la voiture.

Pendant tout le temps où ton nain est dans la nacelle et le cosy, le point le plus merveilleux de cette poussette c’est ça :

Un pliage super compact et qui ne prend vraiment pas de place !!!!

Maintenant par contre avec le hamac, le pliage est beaucoup moins compact mais ça reste raisonnable. En revanche, elle pèse un âne mort lourd et je n’ai qu’une chose à dire vivement qu’on achète une cane ! (La poussette, j’ai que 30 ans je te rappel)

Tu m’embauche pas, tant pis pour toi !

Bon bah voilà, la belle vie (hahahaha) avec Mini Melle B arrive à son terme, ce n’est pas le tout mais faudrait penser à aller bosser !!!! J’ai trouvé ma perle rare et je vais lui confier ma fille les yeux fermés ou presque.

Par contre, je n’ai pas trouvé le boulot rare, ils ont tors tous ces recruteurs, croyez-moi, si  ils savaient ce qu’ils loupent, ils s’en mordraient les doigts !!! Mes chevilles vont bien je te remercie.

Petit florilège des derniers évènements (pour te situer un peu, je cherche un poste d’assistante commerciale) :

Numéro 1 : Après un entretien où le charmant Monsieur (il avait dû avoir la vérole petit ou la petite vérole petit plutôt) n’a pas arrêté de me demander si je pensais refaire un enfant prochainement, j’ai fini par répondre que j’allais voir en rentrant si Mr B était open pour qu’on remette ça là tout de suite sur la table ! Je me doutais bien que la réponse allait être négative et voilà ti pas que je reçois… une lettre de réponse négative. Une lettre surement écrite par la personne recruté, bourré de fautes d’orthographes (oui pire que moi je te jure, croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer). La présentation n’avait rien de professionnelle, aucune mise en forme, pas de points, manque de virgules, 2 polices différentes utilisées… Ni une ni deux, Melle B a pris son plus beau stylo rouge et a corrigé les fautes (qu’elle a vu en tout cas), retapé le courrier avec une présentation digne de ce nom, a mis le tout sous enveloppe avec un petit post-it : vous auriez dû m’embaucher ! Je n’ai pas eu de réponse…

Numéro 2 : Un cabinet de recrutement m’appel après avoir vu mon CV en ligne sur « le monstre ».

Monsieur le recruteur : alors voilà j’ai un poste sur Neuilly, on dit rendez-vous jeudi matin à partir de 10 heures.

Melle B : je vous remercie monsieur le recruteur de l’attention que vous avez porté à mon CV mais comme je l’ai spécifié sur mon profil, je cherche un travail dans le 95 ou Paris proche gare du nord car j’ai…

Monsieur le recruteur : je ne veux pas savoir pourquoi, vous voulez travailler ou pas !

Bip bip bip…

Numéro 3 : Madame ma perle rare à accepter de me garder mini Melle B que quand j’aurais du travail ou  pendant les entretiens d’embauches, j’ai donc la grande joie de l’entendre brailler babiller à côté de moi pendant mes recherches. Dring dring !!!

Monsieur le monsieur à qui j’ai envoyé une candidature : bonjour, je vous appel suite à votre CV, on pourrait se voir quand ?

Mini Melle B : ARG ARG OUIN OUIN OUIN, BREU OUIN OUIN BREU ARG HIHIHI

Monsieur le monsieur à qui j’ai envoyé une candidature : Ah vous avez un petit bébé.

Melle B : Oui mais ne vous inquiétez pas j’ai une nourrice à disposition, elle peut me la garder du jour au lendemain.

Monsieur le monsieur à qui j’ai envoyé une candidature : oui d’accord mais il a quel âge ?

Melle B : Elle a 5 mois.

Monsieur le monsieur à qui j’ai envoyé une candidature : ha ouai, il est petit, j’aime pas trop les mamans de jeunes enfants, ils sont tout le temps malade, ils se cassent des trucs tout ça c’est chiant.

Melle B qui a vraiment besoin de bosser : ELLE va très bien et j’ai une solution de garde en cas de maladie.

Monsieur le monsieur à qui j’ai envoyé une candidature : ouai mais non, j’aime pas, au revoir.

Melle B a son téléphone parce que le monsieur à qui j’ai envoyé une candidature a raccroché : Gros con embauche une tite jeune qui va te coller un congé mater’ dans 6 mois que je rigole !

Et sinon j’ai un entretien vendredi alors croise les doigts pour moi, moi je serre les fesse j’ai des problèmes digestifs en cas de stress.